Éditions BVR

Le Prix Yves et Hélène de Labrusse
mai 1, 2016 damir

Le Prix Yves et Hélène de Labrusse

Ce prix, originellement nommé Yves de Labrusse, fut créé en 2003, par Hélène de Labrusse (1920-2005) pour honorer la mémoire de son époux Yves de Labrusse (1920-2000), juriste et ancien président de l’Association Les Amis de Trouville. À ce titre et à proximité de l’Hôtel des Roches Noires, le Chemin de la Source Yves de Labrusse lui rend hommage. Ce prix est attribué annuellement à une personne physique ou morale qui entreprend une action contribuant à la préservation du patrimoine et de l’environnement du Pays d’Auge. 10 000 € sont versés par l’Association du Prix Yves de Labrusse pour soutenir une initiative audacieuse.

Suite au décès d’Hélène de Labrusse, le prix est devenu Prix Yves et Hélène de Labrusse. Hélène de Labrusse a fait à la Ville de Trouville-sur-Mer un legs à charge pour celle-ci d’organiser le prix. Femme de radio, Hélène de Labrusse co-anima, l’émission « Le naïf et la futée » avec Paul Guth, puis « Un livre des voix » et « Un métier, trois générations ».

En 2015, le conseil d’administration de l’Association du Prix Yves et Hélène de Labrusse, présidé par Pierre Brisson, a retenu la candidature des Éditions BVR pour les aider dans le financement de leur essai : Fernand Léger – Un Normand planétaire, compte tenu des liens de cet artiste avec Trouville-sur-Mer et pour les encourager à lancer la préparation de l’album d’art : Daniel Wallard, photographe. Ce dernier, pharmacien trouvillais, fut le meilleur ambassadeur de l’œuvre de Fernand Léger en Normandie et nombre de ses photographies illustrent le livre sur Fernand Léger.

03 Prix
02 Christian Liegard
01 Ouest-France 12 aout 2015