Éditions BVR

Le Livarot, de la viande de l’ouvrier au sélect colonel
mai 16, 2016 damir

Le Livarot, de la viande de l’ouvrier au sélect colonel

Par Véronique HERBAUT

Livre broché. Format 22×25 cm
128 pages. 220 illustrations couleur
ISBN : 978-2-9524-1334-3
Prix : 20 €

Vous pouvez acheter ce livre aux Éditions BVR via PayPal

buy-logo-medium-fr

ou par chèque à : Éditions BVR – Lieu doré – Sainte-Marguerite-des-Loges – 14140 Livarot-Paysd’Auge.
Frais de port offerts. L’envoi du livre se fait dès réception du règlement.

Résumé

Ce livre est le premier à retracer l’histoire de ce fromage augeron, de sa première mention manuscrite en 1690 jusqu’à nos jours. Fabriqué dans la plupart des fermes du Pays d’Auge en Normandie, le livarot fut au XIXe siècle le fromage normand le plus consommé. Surnommé à l’époque la « viande de l’ouvrier », il est devenu aujourd’hui un fromage gastronomique bénéficiant de l’Appellation d’Origine Contrôlée.

Le texte fait la part belle aux témoignages concrets recueillis au fil de nombreuses interviews d’anciens fromagers-affineurs, producteurs fermiers de livarots « blancs » et employés de fromageries du temps passé ou d’aujourd’hui.

Puis l’auteur présente les principales références littéraires citant le livarot, poèmes et chansons inclus : Philippe de Chennevières, Gustave Flaubert, Émile Zola, Maurice Rollinat, Raoul Ponchon, Alphonse Allais, Tristan Bernard, Théophile Ferré, Victor Meusy, Jean d’Arvor, Curnonsky, Jean de La Varende, Michael Sadler ou Peter Mayle.

Cet album est abondamment illustré de documents rares : gravures, photographies, publicités, factures, lettres à en-tête et superbes étiquettes anciennes. L’auteur a également mené un inventaire des hâloirs (bâtiments dévolus au séchage des fromages) conservés en assez bon état pour figurer noblement dans l’iconographie.

Éditions BVR
Lieu Doré
14140 Sainte-Marguerite-des-Loges
T : 02 31 31 15 78
editions-bvr@orange.fr

 

couv_livre