À propos de Benoît NOËL et de ses amis

Agenda Benoît NOËL 2003
février 1, 2016 damir

Agenda Benoît NOËL

Enseignant en Communication Visuelle
à l’Académie Charpentier – Paris

CONFÉRENCES, SALONS LITTÉRAIRES
OU CONVENTIONS DU PREMIER TRIMESTRE 2003

Vendredi 26, samedi 27 et dimanche 28 septembre:
LES MOTS DOUBS: FETE DU LIVRE DU DOUBS (CONSEIL GENERAL)
Parc de la Gare d’Eau, Besançon
Dédicaces de ses livres.
www.doubs.fr

Lundi 29 septembre 14H15 :
CONFERENCE: JULES ADLER, L’ŒIL D’AIGLE
Association des Amis des Musées de Lisieux
Espace Victor Hugo, Lisieux.
Peintre inclassable, Jules Adler est indispensable. Aujourd’hui négligé, il n’est pas négligeable. Les clés de l’œuvre de cet artiste inclassable sont peut-être à rechercher dans ses origines. De fait, Adler sembla toujours en phase avec sa judéité et la modeste classe sociale de ses parents. Fils d’un marchand-drapier de Montbéliard, installé à Luxeuil-les-Bains, il consacrera sa vie à transcender les ouvriers sur toile, et à défendre les siens de l’antisémitisme. Mieux, il réussira le double exploit de mener une carrière linéaire, assortie des prestigieuses récompenses institutionnelles de son époque, en ayant séché les cours de l’Ecole des Beaux-Arts de Paris, et en imposant d’emblée des toiles dérangeantes pour le confort intellectuel du Salon officiel…

Samedi 4 et dimanche 5 octobre :
LES ABSINTHIADES: CONVENTION SUR L’ABSINTHE
Les Amis du Musée de Pontarlier, Théâtre Bernard Blier
Dédicaces de ses livres.
www.admdp.com

Lundi 13 octobre 14H30:
CONFERENCE: L’ABSINTHE, MUSE DES PEINTRES? (SECONDE PARTIE: DE GAUGUIN À PICASSO)
Suite de la conférence L’Absinthe, muse des peintres? (première partie: de Daumier à Van Gogh) du 5 mai 2003
Université Inter-Ages de Basse-Normandie
Antenne des Andaines, Centre d’Animation de Bagnoles-de-L’Orne.
L’absinthe n’a-t-elle suscité que des œuvres à sa gloire? Méritait-elle ses surnoms «d’Hydre verte» ou de «Mère des Apaches»? Oui, un peu d’absinthe étrille le Mozart qui sommeille en vous et trop l’assassine. Non, l’absinthe ne contient pas de gentiane. Oui, il existe un génie du flacon mais il n’y a pas de Dieu des ivrognes. Non, l’absinthe n’est pas forcément amère. Oui, un ouvrier absinthique renonce à se syndiquer comme le craignait Zola. Paul Gauguin confiait-il sa bouteille d’absinthe à la fraîcheur d’un puits océanien? Le «bitter du Jura» est-il un philtre amoureux ou un fluide visionnaire? Cette conférence répond à toutes ces énigmes via les chefs-d’œuvre de la peinture signés Gauguin, Munch, Béraud ou Picasso…

Lundi 3 novembre 14H30:
CONFERENCE: CHATOU, LA GENERATION DES FAUNES
Université Inter-Ages de Basse-Normandie,
Antenne des Andaines, Centre d’Animation de Bagnoles-de-L’Orne.
Si l’on danse à Bougival et Croissy-sur-Seine, l’on régale ses papilles au restaurant Fournaise de Chatou, distant de quelques volées de rames. Madame Fournaise y mitonne d’incomparables matelotes marinées au vin blanc et des fritures de Seine. Monsieur Fournaise y loue une «chambre meublée» à Maupassant et soigne ses «yoles», longues barques effilées pour trois rameurs et une barreuse. Pendant ce temps, sa fille, Alphonsine pose pour Edgar Degas ou Pierre-Auguste Renoir qui peint sur le balcon, le célèbre Déjeuner des Canotiers (1881), symbole de l’art de vivre français…

Lundi 17 novembre 14H30:
CONFERENCE : JOHN SINGER SARGENT, UN AMERICAIN A PARIS
Association des Amis des Musées de Lisieux
Espace Victor Hugo, Lisieux.
L’été 1885, Sargent fut des premiers peintres américains à venir rendre visite à Claude Monet à Giverny. En 1890, il lui proposa d’organiser une souscription publique pour offrir Olympia (1863) d’Edouard Manet au Louvre. Sargent laisse encore plusieurs portraits de première importance de Monet dont les audaces picturales le subjuguaient. Etait-il pour autant prêt à les suivre, lui qui prisait celles de Diego Velasquez, revues et corrigées par Carolus-Duran?

Mardi 18 novembre 15H00:
CONFERENCE: L’ABSINTHE, MUSE DES PEINTRES? (PREMIERE PARTIE: DE DAUMIER ÀVAN GOGH)
Université Inter-Ages de Basse-Normandie
Antenne de L’Aigle, Centre Culturel.
Plante bienfaisante, élixir régénérateur puis apéritif sulfureux, l’absinthe subjugue. Armoise réputée douce au toucher et amère en bouche, elle est le symbole des illusions perdues. Née en 1797 dans le Jura franco-suisse, la «liqueur d’absynthe» de la mère Henriod a séduit le monde entier avant d’être interdite, en France, en 1915. De nos jours, les rumeurs les plus contradictoires circulent encore à son sujet. La «Fée verte» rendait-elle fou ou génial? Cette conférence tranche enfin la question, via les chefs-d’œuvre de la peinture signés Daumier, Manet, Renoir, Degas, Raffaëlli, Forain, Toulouse-Lautrec ou Van Gogh…

Lundi 24 novembre 14H30:
CONFERENCE: CHATOU, LA GENERATION DES FAUNES
Université Inter-Ages de Basse-Normandie
Antenne de Flers, Centre Madeleine Louaintier.
Si l’on danse à Bougival et Croissy-sur-Seine, l’on régale ses papilles au restaurant Fournaise de Chatou, distant de quelques volées de rames. Madame Fournaise y mitonne d’incomparables matelotes marinées au vin blanc et des fritures de Seine. Monsieur Fournaise y loue une «chambre meublée» à Maupassant et soigne ses «yoles», longues barques effilées pour trois rameurs et une barreuse. Pendant ce temps, sa fille, Alphonsine pose pour Edgar Degas ou Pierre-Auguste Renoir qui peint sur le balcon, le célèbre Déjeuner des Canotiers (1881), symbole de l’art de vivre français…

Lundi 1er décembre 14H30:
CONFERENCE: CHATOU, LA GENERATION DES FAUVES
Université Inter-Ages de Basse-Normandie
Antenne de Flers, Centre Madeleine Louaintier.
Des rapports d’André Derain, Maurice de Vlaminck, ou Guillaume Apollinaire au bord de la Seine et avec leurs hôtes Henri Matisse, Pablo Picasso, Fernande Olivier ou Georges Braque…

Mardi 2 décembre 15H00:
CONFERENCE: L’ABSINTHE, MUSE DES PEINTRES? (SECONDE PARTIE: DE GAUGUIN A PICASSO)
Université Inter-Ages de Basse-Normandie
Antenne de L’Aigle, Centre Culturel.
L’absinthe n’a-t-elle suscité que des œuvres à sa gloire? Méritait-elle ses surnoms «d’Hydre verte» ou de «Mère des Apaches» Oui, un peu d’absinthe étrille le Mozart qui sommeille en vous et trop l’assassine Non, l’absinthe ne contient pas de gentiane. Oui, il existe un génie du flacon mais il n’y a pas de Dieu des ivrognes. Non, l’absinthe n’est pas forcément amère. Oui, un ouvrier absinthique renonce à se syndiquer comme le craignait Zola. Paul Gauguin confiait-il sa bouteille d’absinthe à la fraîcheur d’un puits océanien? Le «bitter du Jura» est-il un philtre amoureux ou un fluide visionnaire? Cette conférence répond à toutes ces énigmes via les chefs-d’œuvre de la peinture signés Gauguin, Munch, Béraud ou Picasso…

Lundi 8 décembre 14H30:
CONFERENCE: BOUGIVAL, LE BAL DES CANOTIERS
Université Inter-Ages de Basse-Normandie
Antenne de Flers, Centre Madeleine Louaintier.
Le Bal des Canotiers de Bougival avait lieu le dimanche dans l’île. Sa période de plus haute affluence va de 1870 à 1939. Il bénéficiait de la proximité d’un grand nombre de cafés, hôtels, et restaurants dont «Chez Souvent», bientôt décoré de fresques. Pierre-Auguste Renoir y peint la belle Suzanne Valadon. Sa famille déconseille, en revanche, à Berthe Morisot de trop le fréquenter, mais elle travaille à proximité. À la fin du siècle, le bal est animé par Joseph Oller, le créateur du Moulin-Rouge et tout Montmartre y accourt, Jane Avril en tête. Puis, avant la seconde guerre mondiale Fréhel vient s’y produire en récital. La salle de bal est alors rebaptisée «dancing». ..

Mardi 9 décembre 14H30:
CONFERENCE: LA GRENOUILLERE, TROUVILLE DES BORDS DE SEINE
Université Inter-Ages de Basse-Normandie
Antenne d’Hérouville-Saint-Clair, Lycée hôtelier.
Cette oasis de verdure, grande comme un mouchoir de poche, fut le point de ralliement des canotiers enragés, nageurs naturistes et danseurs chahuteurs de 1830 à 1914. On venait y fuir la ville tentaculaire, l’industrialisation galopante, et se délasser au vert dans les guinguettes, hors la zone de la banlieue. Claude Monet ou Pierre-Auguste Renoir en immortalisant sur toiles ce «bain froid de pleine eau» ont inventé le paysage impressionniste. Guy de Maupassant évoque également son improbable mélange d’aristocrates et de rapins farceurs dans ses nouvelles. Il y cultivait personnellement ses rêves de croisière et sa nostalgie de la mer, et lorsqu’il était trop oppressé, il ramait en bonne compagnie, dans sa direction…

Lundi 15 décembre 14H15:
CONFERENCE: FERDINAND LUNEL, DU CHAT NOIR AUX ARTS INCOHERENTS
Association des Amis des Musées de Lisieux
Espace Victor Hugo, Lisieux.
Voilà un diable d’homme qui n’a rien fait pour faciliter la tâche de ses biographes. Bien au contraire, il s’est complu à brouiller les pistes. De deux choses l’une, ou passer à la postérité était le moindre de ses soucis ou ne pas y passer une forme supérieure de coquetterie. Ce Lunel fut à coup sûr, un dandy. Toute indication à son sujet est à mettre au conditionnel. Il serait né, à Paris, en 1857. Elève dit-on de Gérôme, le fameux peintre orientaliste, il aurait mené quatre carrières de front: gratte-papier dans différents ministères pour assurer le quotidien, dessinateur de presse pour joindre l’utile à l’agréable, pilier de bar pour occuper les longues soirées d’hiver et canotier impénitent pour occuper sainement ses loisirs. C’est ainsi qu’il croqua sans relâche ses collègues de bureau, la «Belle Epoque» sur le vif, les beuglants de Montmartre et les guinguettes des bords de Seine…

Mardi 16 décembre 14H30:
CONFERENCE: LA GRENOUILLERE-PHENIX
Université Inter-Ages de Basse-Normandie
Antenne d’Hérouville-Saint-Clair, Lycée hôtelier.
Après avoir brulé en 1889, la Grenouillère renaît de ses cendres et le bal se poursuit jusqu’à la grande guerre. Aujourd’hui, la Grenouillère est le symbole d’un âge d’or révolu où l’homme était encore en phase avec la nature…

Etiquette